Silhouette

Lipoaspiration ou liposculpture

Codifiée par un français, Y.G.Illouz, en 1978, la lipoaspiration (également appelée liposculpture) a apporté un progrès décisif à la chirurgie esthétique et à la chirurgie réparatrice.
Le principe consiste en une aspiration graisseuse par une série de tunnels (pas d'espace mort) réalisés par une canule mousse (respect des vaisseaux) perforée latéralement, et reliée à un système permettant de développer une dépression proche d'une atmosphère (aspirateur spécial ou seringue).
Une véritable sculpture chirurgicale est ainsi réalisée, à partir d'incisions minimes (quelques millimètres) situées en général dans un pli.
Les progrès déterminants de cette chirurgie ont été réalisés par l'utilisation de micro canules (de quelques millimètres de diamètre) qui permettent, avec des abords multiples et croisés, d'éviter la création de défauts de surface de la peau.

La lipoaspiration n'est pas un traitement de l'obésité. Elle s'adresse aux surcharges graisseuses localisées qui résistent à un amaigrissement bien conduit. Ceci étant, une lipoaspiration peut être un "starter" pour des patientes qui n'arrivent pas à perdre du poids, par l'amélioration de leur silhouette et de l'estime de soi qui va suivre.
De nombreuses zones peuvent ainsi être aspirées : abdomen, hanches, culotte de cheval, face interne des genoux, faces interne et antérieure des cuisses, double menton, etc.
Sa limite est fixée par la capacité de rétraction cutanée qui doit se redraper harmonieusement après l'acte chirurgical : la qualité de la peau est donc très importante. Mais aussi la mesure du chirurgien qui doit apprécier cet état avant, et au cours de l'intervention : savoir arrêter la lipoaspiration lorsque la peau montre qu'elle atteint les limites de sa capacité de rétraction. Il n'y a donc pas d'"âge limite" pour une lipoaspiration, l'"âge de la peau" reste le critère de sélection.

Tous ces éléments seront appréciés lors de la consultation préopératoire : étude des antécédents, des variations pondérales éventuelles, examen clinique, prescription des examens (bilan sanguin, électrocardiogramme), programmation de la consultation d'anesthésie, prescription d'un vêtement de contention adapté pour favoriser la rétraction cutanée postopératoire, d'Arnica pour la diminution des ecchymoses, de mini pansements plastifiés qui permettront la prise de douches dès le lendemain de l'intervention, d'une crème cicatrisante et apaisante à appliquer sur les zones traitées en postopératoire.
Si elle concerne un volume modéré, la lipoaspiration se pratique en clinique de jour, sous anesthésie générale ou sédation intraveineuse, voire locale pure. Des localisations importantes ou multiples nécessitent un séjour d'une nuit en clinique.

Les suites sont limitées à une sensation d'endolorissement des régions traitées, et l'on peut reprendre son activité professionnelle rapidement (2 à 4 jours), avec le port d'un vêtement de contention adapté (body, panty..).
Le vêtement de contention sera porté 15 jours : jour et nuit la première semaine (en le retirant pour la douche autorisée dès le lendemain de l'intervention). Et 12 heures sur 24 la deuxième semaine, à votre convenance, soit le jour, soit la nuit.

Les ecchymoses ("bleus") font partie des suites et disparaissent progressivement.
L'oedème atteint son maximum au 8° jour, et va se résorber graduellement. On considère qu'il a totalement disparu au 3ème mois. Schématiquement, on perd un tiers de l'oedème au premier mois, un tiers au deuxième mois, et la totalité au troisième mois. L'oedème est plus long à disparaître pour les zones distales (genoux), à l'inverse, pour les zones plus haut situées, comme l'abdomen, l'affinement est plus précoce.

Hors prise importante de poids après l'intervention, le résultat d'une lipoaspiration est définitif, car le geste chirurgical a soustrait un amas de cellules graisseuses qui ne réapparaîtra plus (le stock de cellules graisseuses est fixe chez un adulte donné : les adipocytes matures grossissent, mais ne se divisent pas).

Parmi les autres indications de l'aspiration, il faut citer :

La lipoaspiration est un procédé chirurgical très sûr et fiable - si l'indication est bien posée - en permettant d'harmoniser sa silhouette au prix de cicatrices quasi invisibles.

Exemples de lipoaspiration

Pour agrandir, cliquez sur les vignettes.



Dr Philippe Vial | Chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice | 12, avenue d'Eylau | 75116 Paris | 01 42 27 24 42